Campagne d’attribution de contrats doctoraux 2021

Dans le cadre des Instituts et des Initiatives de l’alliance Sorbonne Université (ASU), une campagne d’attribution de contrats doctoraux financés par l’Initiative d’excellence (Idex) est lancée en janvier 2021. Elle est nommée « Campagne 2021 Contrats Doctoraux Instituts/Initiatives ».

L’Alliance Sorbonne Université promeut la recherche interdisciplinaire et la structuration de la formation par la recherche avec les instituts Sorbonne Université, auxquels s’ajoutent des initiatives structurantes. Instituts et Initiatives unissent donc les communautés de chercheur.euse.s et d’enseignant.e.s chercheur.euse.s de l’Alliance autour d’un enjeu commun.

Les instituts répondent aux enjeux sociétaux et ont vocation à faire travailler ensemble plusieurs disciplines permettant ainsi de donner aux chercheur.euse.s d’horizons différents l’opportunité de confronter leurs savoirs et leurs expériences. Les initiatives explorent les opportunités de collaboration transdisciplinaire dans d’autres domaines.

La campagne de recrutement du programme Instituts et Initiatives se déroule en plusieurs temps :

  • Un appel à projets de recherche doctoraux est lancé auprès des chercheur.euse.s et enseignant.e.schercheur.euse.s de l’Alliance Sorbonne-Université.
  • Les projets de recherche doctoraux validés par les écoles doctorales sont soumis à un comité de chercheur.euse.s et d’enseignant.e.s-chercheur.euse.s présidé par la.e directeur.rice d’Institut.
  • Les projets présélectionnés par ce comité sont publiés sur le site de Sorbonne Université (rubrique doctorat) et sur le site des écoles doctorales.
  • En premier lieu, les étudiants adressent leur candidature aux porteur.euse.s de projet. Il.elle.s seront ensuite auditionné.e.s par un jury.
  • Les lauréat.e.s bénéficieront d’un contrat doctoral après audition.

L’Observatoire des Patrimoines de Sorbonne Université (OPUS) lance un appel à projet pour quatre contrats doctoraux en vue d’un recrutement à la rentrée 2021. Cet appel est destiné aux unités de recherche de l’Alliance.

OPUS constitue une interface interdisciplinaire et un pôle de réflexion sur les patrimoines matériels et immatériels. La notion de patrimoine est aujourd’hui au centre d’enjeux croissants et de débats qui s’intensifient avec l’évolution des pratiques de patrimonialisation et la multiplication des acteurs sociaux-économiques. Le rôle d’Opus est de mettre en synergie les différentes disciplines du patrimoine en installant des transversalités pérennes de coopération autour du projet de la recherche et de la formation. L’institut explore et contribue à la valorisation du patrimoine sous toutes ses formes.

Pour cet appel à projets de recherches doctorales 2021, 4 projets seront sélectionnés :

2 contrats sur les thèmes prioritaires d’OPUS : restitutions ou patrimoines et numérique

  • Restitutions :

Bien communs de l’Humanité, les patrimoines restent néanmoins difficilement accessible. Dans le contexte actuel d’hyperpatrimonialisation, comment tout en les protégeant, les patrimoines matériels comme immatériels restent accessibles : comment les restituer ? Sous quelles formes, à qui et jusqu’à quel point ?

  • Patrimoines et numérique :

Littérature, art, archéologie, musique, géographie, muséologie, archives, etc.  : la liste des disciplines entrant dans le champ des humanités numériques est vaste. Les nouvelles pratiques induites par les technologies numériques font émerger des questions liées au statut de l’original et de la copie, à l’accessibilité aux données et la création de nouveaux supports pour la diffusion de la recherche et l’enseignement.

2 contrats (non thématisés) sur des sujets traitant des objets patrimoniaux dans toutes leurs diversités : matériels ou immatériels, culturels ou naturels.

Le sujet devra répondre aux enjeux interdisciplinaires de l’institut OPUS.

Les formulaires de candidatures  doivent être transmis par la.e porteur.euse de projet (directeur de thèse) à son école doctorale de rattachement ainsi qu’à l’adresse suivante : cd_instituts_et_initiatives@listes.upmc.fr

La.le porteur.euse de projet (directeur.rice de thèse) doit être affilié.e à une des écoles doctorales de l’Alliance Sorbonne Université et un laboratoire ayant comme tutelle un établissement de l’Alliance.

Un projet ne peut être proposé par la.le porteur.euse qu’à une seule Initiative ou Institut.

Le programme Instituts et Initiatives est ouvert à tous les laboratoires des membres de l’Alliance Sorbonne Université.

Afin de favoriser au mieux la synergie entre disciplines, les co-encadrements sont vivement encouragés.

Les doctorant.e.s recruté.e.s seront rattaché.e.s à l’école doctorale de leur directeur.rice de thèse qui porte le projet. La gestion et le suivi de la thèse se fait comme n’importe qu’elle autre thèse (inscriptions, plan individuel de formation, soutenance, etc.).

Les projets sont d’abord examinés par l’école doctorale de rattachement du porteur.euse de projet. Le rôle de l’école doctorale est de vérifier la qualité de l’encadrement et de l’environnement du projet doctoral.

Les projets validés par l’école doctorale sont soumis à l’examen d’un comité de chercheur.euse.s et d’enseignants-chercheurs présidé par le directeur d’Institut ou le porteur de l’initiative. Ce comité présélectionne des projets de recherche doctoraux en prenant en compte la qualité scientifique du projet et son adéquation avec la thématique du programme.

Les candidat.e.s étudiant.e.s prennent contact avec les directeur.rice.s de thèse des projets présélectionnés par le comité.

Chaque directeur.rice de thèse sélectionne un.e étudiant.e qui présentera sa candidature pour l’obtention d’un contrat doctoral.

L’attribution des contrats doctoraux se fera sur audition des candidats par un jury dont les membres seront choisis pour leur expertise scientifique en fonction des projets retenus : des représentant.e.s des écoles doctorales concernées seront invité.e.s à y participer.

L’évaluation prendra notamment en compte : la qualité du parcours académique des candidat.e.s et ses aptitudes à la recherche ; l’adéquation projet-candidat.e ; l’appropriation et la capacité des candidat.e.s à expliquer le projet de thèse et à répondre aux questions du jury ; la faisabilité du projet dans le temps imparti pour la durée de la thèse.

Semaine du 11/01/21
Lancement de la campagne et diffusion de l’Appel à Projets par les écoles doctorales auprès de leurs encadrant.e.s

Jusqu’au du 20/02/21
Les chercheurs et enseignant.e.s-chercheur.euse.s de l’Alliance Sorbonne Université soumettent des propositions de projets de recherche doctoraux à leur directeur.rice.s d’école doctorale (en utilisant le formulaire téléchargeable) et à l’adresse générique : cd_instituts_et_initiatives@listes.upmc.fr

Jusqu’au 03/03/21
Les directeur.rices.s des écoles doctorales valident le cas échéant les projets de recherche doctoraux.

Jusqu’au 19/03/21
Présélection des projets par les Instituts et Initiatives.

Le 25/03/21
Mise en ligne des projets validés sur le site de Sorbonne Université.

Jusqu’au 03/05/21
Dépôts des candidatures des étudiants.
Les candidat.e.s prennent contact avec les porteur.euse.s de projets et, avec leur accord, envoient leur dossier de candidature à l’adresse générique (selon les instructions sur le site de Sorbonne université).

Jusqu’au 21/05/21
Les Instituts et Initiatives auditionnent les candidat.e.s

Semaine du 24/05/21
Annonce des lauréats

  • Dans les petits papiers de Charcot : de l’expérimentation aux prémisses de la neurologie moderne. Directeur de thèse : Glenn Roe. ED 19. Doctorante : Ljudmila Petkovic 
  • L’ancienne abbatiale Saint-Père de Chartres, un chantier au long cours (XIe-XIIIe siècles). Directeur de thèse : Dany Sandron. ED 124 . Doctorant : Quentin Favré.         
  • Un maillon manquant dans l’histoire du thé / Pièces de thé japonaises transférées en Occident – 1860-1960. Directeur de thèse : Jean-Sébastien Cluzel. ED 124. Doctorante : Céleste Gatier.
  • Peindre a tempera du 13ème au 15ème siècle : du musée au laboratoire. Directrice de thèse : Maguy Jaber. ED 397. Doctorante : Florianne Gerony.

 

A lire aussi